Guide complet du matériel pour la photographie culinaire.

Guide complet du matériel pour la photographie culinaire.

materiel pour photographie culinaire, appareil photo, objectifs et fonds photo, backdrop recommandation pour debutants

Dans cet article je te présente TOUT mon matériel spécial photographie culinaire que j’utilise depuis maintenant 3 ans. Je te parle de mes objectifs, de mon appareil photo, de mes accessoires de stylisme en général et de mes petits trucs en plus… C’est parti!

J’avais déjà fait plusieurs articles sur mon matériel photo puis un sur la lumière artificielle mais je pense que cet article complet sera plus facile pour toi. Alors je vais te faire un résumé du matériel que j’ai pour mon travail de photographe culinaire, depuis que je suis débutante à maintenant.

Je vais aussi essayé de te faire quelques recommandations pour du matériel débutant, intermédiaire et pro. J’espère que ça va t’aider 🙂

Mon matériel pour la photographie culinaire

Les appareils photo

Commençons par ce qui t’intéresse le plus, le fameux appareil photo ! Je reçois beaucoup de questions sur Instagram en me demandant qu’est ce que j’ai comme appareil et quels appareils sont bien pour débuter. On va voir ça maintenant même si un petit disclaimer est nécessaire :

Ce n’est pas l’appareil photo qui fait de belles photos, c’est avant tout l’oeil de photographe, la lumière, le style…

Donc si tu veux changer ton appareil photo pour « faire de plus belles photos » ce n’est peut-être pas la meilleure raison. Tu peux aussi te former, apprendre la photographie culinaire et tu verras même avec un appareil photo débutant tu peux faire de magnifiques photos 🙂 .

Mon appareil photo débutant : canon g7x

Quand j’ai commencé j’avais un appareil photo débutant : le canon g7x . Je le recommande il est très bien. Il n’a pas d’objectif car c’est un appareil compact mais pour débuter c’est vraiment bien. J’ai appris à me servir du mode manuel dessus, ce qui était plus simple sans avoir a gérer les objectifs en plus.

Les points positifs :

  • bonne qualité photo et video
  • écran rotatif très pratique
  • prix accessible (autour de 500€ neuf, 200/300€ en occasion)
  • compacte facile d’utilisation
  • à emporter partout pour les voyages / Reels Instagram etc..

Les points négatifs :

  • juste pour débuter
  • pas d’objectifs donc moins précis en terme d’ouverture
  • autofocus moyen en vidéo
  • Grain avec beaucoup d’ISO

Je n’ai testé que cet appareil photo pour débutant mais voici une petite liste d’autres appareils qui sont aussi adaptés pour débuter les photos.

Liste d’appareils photos pour débutants

Pour débuter, voici quelques appareils plutôt simples en « moyen format » (non plein format comme les appareils photo pros).

Chez canon, il y a le 850D, le 2000D/4000D ou encore le 80D. Format compact : le g7x ou g7x mark II.

Chez nikon, je ne connais pas bien ces modèles mais il existe le D3500 ou D5600.

Et enfin, j’ai vu passé pas mal de fois l’appareil photo Pentax K70, qui à l’air pas mal.

J’espère que cette petite liste va t’aider 🙂

Mon appareil photo intermédiaire/ professionnel : canon EOS 6D mark II

J’ai changé d’appareil photo quand je me suis lancée dans la photo culinaire à temps plein. J’ai choisi un canon 6d Mark II, plein format niveau intermédiaire/professionnel. Il est vraiment parfait.

J’ai ajouté des objectifs dessus. Pour commencer la photographie culinaire, j’ai choisi un objectif canon 50mm 1.8 très polyvalent et un zoom 24/105 qui était vendu avec.

Je ne recommande pas forcement de prendre l’objectif vendu avec l’appareil photo car la qualité est moins bonne que d’autres zooms. Je vais faire une liste d’objectifs adaptés à la photo juste après.

Les points positifs :

  • très bonne qualité photo raw/jpeg
  • ajout d’objectifs suivant les besoins photo
  • parfait pour le début d’une activité professionnelle
  • menu simple chez canon
  • possibilité de rajouter des accessoires (télécommande, niveau, live view)
  • monter les ISO sans trop de grain

Points négatifs :

  • gros budget (environ 2000€ neuf avec objectif)
  • ajout d’objectif obligatoirement
  • assez lourd 1 à 1,5 kg
  • moins bon pour vidéos que photos

Liste d’appareils pour niveau intermédiaire à professionnel

Je recommande ces modèles quand on commence à comprendre la photographie, que l’on veut apprendre plus en détail le mode manuel et faire de meilleures photos pour développer son activité pro ou les vendre.

Tous les appareils photo ici sont en plein format.

Chez canon :

L’équivalent chez Nikon serait :

  • pour le niveau intermédiaire, le D750
  • pour le niveau professionnel, le D850

Les objectifs pour la photographie culinaire

Passons maintenant aux objectifs photo. Les objectifs dépendent vraiment de ton style de photos, ce que tu aimes faire ou essayer. Par exemple, si tu fais des photos de très près avec beaucoup de détails, ou au contraire si tu prends des photos de grandes tables, les besoins en objectifs ne seront pas les mêmes.

Avant de choisir un objectif il faut te demander pour quelles photos tu vas l’utiliser.

En photographie culinaire (totalement différent pour la photo de portrait ou de paysages), il te faudra plutôt des objectifs comme le 50mm 1.8 ou 1.4 par exemple ou un zoom.

Personnellement, j’ai trois objectifs différents. J’ai le 50mm 1.8 qui me sert un peu pour tout car il est très polyvalent. L’objectif photo zoom 24/105 (mais comme je le disais je le recommande pas forcement), et enfin pour finir j’ai un 100mm macro.

Mes objectifs photo

Attention : j’utilise tous mes objectifs sur mon appareil photo plein format. Ces objectifs sur un appareil moyen format donneraient un résultat totalement différent (ex: le 50mm sur un plein format correspond plutôt à un 24mm sur un moyen format…). Le moyen format ayant un « aspect plus zoomé » de base.

Le 50 mm 1.8

Premier objectif que je recommande pour faire tous types de plans en photo culinaire : le 50mm 1.8 ou 1.4 (plus cher attention).

Cet objectif est aux environs de 100€, donc un petit budget et vraiment qualitatif.

On peut faire à la fois des photos de près de pâtisseries mais aussi des plans plus larges de demi-table, de repas etc… Voici des exemples de photos prises avec mon 50 mm 1.8 .

Le zoom 24/105 ou 24/70 ?

Au niveau des zooms, je ne recommande pas forcement le 24/105 car l’ouverture est un point négatif selon moi (5.6 minimum). La qualité d’image est aussi moins bien qu’un autre zoom comme le 24/70 par exemple.

Je recommande l’objectif 24/70 tamron ou canon (plus cher). La qualité est meilleure et j’ai que des bons retours. Je ne l’ai pas testé encore mais je pense l’acheter à un moment.

Voici un exemple de photos prises avec mon objectif 24-105mm. Je l’utilise surtout pour les grandes tables et les flatlays de très hauts que je fais avec mon trépied C stand.

Mon 100mm macro

Cet objectif là je l’attendais avec impatience et en fait je l’utilise peu. C’est pour cette raison que je n’ai pas pris la marque canon directement mais j’ai pris une marque moins chère : Tokina.

Il est très bien pour les photos macro, les photos de très près avec beaucoup de détails. Je l’utilise plutôt pour les photos de fruits ou de fleurs assez zoomées et réalisées en macro.

Si tu fais beaucoup de photos de très près ça peut pas mal t’aider par rapport aux autres objectifs mais c’est quand même un objectif qu’on utilise moins (selon moi) par rapport au 50mm par exemple.

Pour l’utiliser soit il faut vouloir faire un zoom de très près sur l’objet soit il faut avoir beaucoup de recul dans la pièce où l’on shoot (ce qui n’est pas mon cas).

Objectif 100mm macro canon : entre 999,99€ et 1600€

Objectif 100mm macro tokina : 399€

Voici quelques photos que j’ai réalisées avec mon 100mm macro tokina (attention à bien choisir la monture canon ou nikon).

Passons maintenant au reste de mon matériel photo.

Mes accessoires pour la photographie culinaire

J’aimerais bien ajouter ici mes petits accessoires comme les télécommandes, trépied mais aussi mes marques de vaisselles, fonds photo et accessoires en général. Tout ce dont tu as besoin pour démarrer la photo culinaire.

Mes trépieds pour la photo

Mon trépied K&F concept

Au tout début quand j’ai commencé la photographie, j’ai acheté un trépied très pratique et avec un petit budget. Je ne me voyais pas acheter un traditionnel Manfrotto pour mon activité au début car c’était un budget et je n’avais pas énormément de place non plus.

J’ai donc choisi un trépied de la marque K&F concept. A l’époque ils vendaient le bras horizontal à part (et peut etre encore maintenant attention) mais je te mets en lien la nouvelle version du trépied avec le bras horizontal intégré. Il est au alentour de 130€, donc un prix raisonnable.

Je l’ai depuis que j’ai commencé, donc il y a 3 ans et il est toujours très bien et pratique.

Alors ce n’est pas un trépied professionnel comme les manfrottos par exemple, mais il m’a bien servi et je n’ai jamais eu d’accident avec.

trépied k&F concept en photographie culinaire, tous mes accessoires photo
Fond : Sand de la boutique pastryandtravel.com matière éco

Mon trépied C stand pour les plans de haut

Pour la photo en flatlay (vue du dessus), il me fallait un trépied avec un plus grand bras horizontal. Je voulais un trépied assez grand pour pouvoir etre à plusieurs mètres au dessus de ma scène, table etc…

J’ai donc pris un trépied en plus : un C-stand ! Ce trépied est vraiment parfait pour les photos de tables en hauteur.

Mon trépied C-stand se présente comme ceci, avec un bras horizontal d’1m50 et une hauteur de 3m (il y a plusieurs choix).

Ce trépied est assez lourd attention, je ne le conseille pas forcement pour les débutants car il prend énormément de place à stocker. Il est assez lourd et sert plutôt pour les professionnels qui font des photos tous les jours avec une pièce dédiée.

Attention, pour l’utiliser en mode trépied photo (et non pour mettre des lampes par exemples), il faut ajouter un adaptateur en plus pour faire tenir l’appareil photo. J’ai donc choisi un adaptateur Manfrotto :  Manfrotto 143BKT Trépied Noir (prix 20€). OBLIGATOIRE.

adaptateur pour trepied c stand en photographie culinaire pour un trepied c stand
adaptateur pour trépied c-stand

Retrouve l’article entier que j’ai écris pendant le unboxing et ma première utilisation juste ici.

Voici un exemple de photos que j’ai pu faire avec le c-stand et que je ne pouvais pas faire avant.

Mes petits accessoires en plus : live view, télécommande, niveau…

Une télécommande/déclencheur à distance

J’ai investi dans un retardateur, déclencheur à distance… C’est une télécommande qui permet de prendre la photo à distance qui est reliée sur l’appareil photo grâce à un fil. Je pense qu’il en existe aussi sans fil. Prix 20€ environ.

C’est très pratique quand je fais des photos en action et que je dois être sur la scène et en même temps prendre la photo. Ça m’a permis de prendre des photos avec mon trépied c stand et d’être sur la table en bas en tant que figurante aussi (cf photo plus haut).

Le cable de Live View

Je l’ai commandé il y a quelques mois seulement car j’étais plus habituée à prendre la photo directement sur l’appareil photo et de transférer la photo ensuite sur mon ordi.

Mais ce cable permet de relier l’appareil photo à son ordinateur et de prendre la photo à distance en voyant directement le rendu sur l’ordinateur.

C’est pratique pour voir la composition que l’on fait etc…

J’ai pris le cable Tether Tools USB C vers micro USB (USB-C pour mettre sur mon mac qui est en USB-C mais sinon il y a aussi une option USB normale). Prix: dans les 50€, ce qui n’est pas donné pour un câble mais sa vitesse est très rapide. Matériel professionnel utilisé sur les grands plateaux. Ce câble est très reconnaissable car il est orange.

Je l’utilise en plus du logiciel Canon Utility , EOS Utility 3 pour aller avec mon canon EOS 6D mark II. Il permet de voir la photo sur ordinateur directement et de faire du live view.

Un niveau cube

J’utilise parfois aussi ce petit accessoire à tout petit budget, un niveau à bulle version photographie. C’est un petit carré jaune que je fixe sur mon appareil photo pour être sûre d’être droite dans tous les angles différents (de haut ou vertical). Prix : entre 5 et 15€.

Mon diffuseur pour la lumière

Dernier petit accessoire que j’aime beaucoup, c’est mon diffuseur/reflecteur que j’utilise quand la lumière est trop forte dans mon studio.

Il permet de diffuser la lumière pour avoir une lumière plus douce et propice à la photographie culinaire. Il y a 4 faces différentes, une blanche pour réfléchir la lumière, une noire pour absorber la lumière, une dorée et une argent qui servent aussi à réfléchir la lumière avec différente teinte.

Quand je prends mes photos avec mes fonds photo ou qu’il y a trop de soleil dans la pièce c’est vraiment très pratique.

J’avais fais un petit post Tuto sur mon deuxième compte instagram : @fondphoto.pastryandtravel où j’explique son utilisation.

Ce réflecteur/diffuseur n’est pas très cher mais par contre il est très pratique. Il coute aux alentours des 30€ en version 80cm. J’ai pris la marque Neewer 5 en 1.

Fond photo par pastryandtravel photo culinaire et produit,
diffuseur à droite de l’image, fonds : pastryandtravel.com
comment utiliser un diffuseur dans ses photos culinaire

Mon matériel de lumière artificielle pour photo culinaire

Maintenant que je t’ai présenté tout mon matériel pour la photo en lumière naturelle, je vais te parler rapidement de mon matériel pour la lumière artificielle.

Ce n’est pas du matériel très poussé, je dirais plutôt que c’est du matériel de base pour la lumière artificielle mais pas du tout pro comme les flashs etc..

J’ai deux soft boxes avec des ampoules à l’intérieur (5 dans chaque soft boxes) soit 2500 W en tout par box. Je pense que c’est clairement le minimum pour avoir de la lumière. il ne faut pas acheter des lumières pas chères qui éclaireront rien du tout. Le prix est environ de 200€ pour deux à trois soft boxes.

Je l’utilise surtout en hiver quand la lumière est faible mais aussi pour mes vidéos ou stop motion car il ne faut pas de variation dans la lumière. C’est très compliqué d’avoir exactement la même lumière en lumière naturelle qui varie tout le temps.

J’avais écris un article entier sur mes débuts en lumière artificielle juste ici.

Voici maintenant quelques exemples de photos réalisées avec la lumière artificielle, que ce soit chez moi ou en restaurant. C’est parfois très pratique de ramener une softbox en restaurant quand la salle est assez sombre.

Voila pour la partie lumière artificielle, j’utilise seulement ces accessoires je n’utilise pas de flash etc.. donc mon expérience est assez limitée sur le sujet. Je dirais aussi qu’il faut du temps pour apprendre à s’en servir car ce n’est pas toujours évident au début.

En tout cas, première règle ULTRA importante en lumière artificielle: ne JAMAIS prendre la photo avec la lumière positionnée face au sujet. le résultat serait clairement horrible, il faut mieux privilégié les cotés de la scène.

Maintenant que j’ai bien détaillé la partie technique avec les appareils photos, objectifs et accessoires en photographie culinaire, je vais passer rapidement au stylisme, où je trouve mon stylisme, tout ce qui est fonds photo, vaisselle etc…

Mon stylisme en photographie culinaire

Mes fonds photo

Comme tu le sais peut-être, tu es ici sur mon site de fonds photo que je crée et que je vends sur internet dans toute l’Europe. Donc naturellement, j’utilise les fonds de ma boutique pour prendre mes photos.

Ce sont des fonds photo qui sont crées en France entièrement, qui contiennent des encres éco-responsables (les seuls!). Ils sont souples donc on peut les utiliser partout puis les ranger en les roulant facilement.

Les fonds peuvent être maintenant de deux matières différentes : la matière écologique qui était la depuis le début (il y a maintenant plus de 2ans) qui est composée en matière végétale sans plastique et totalement mate ou en vinyle traditionnel mais imprimés avec des encres végétales. Le vinyle est 100% lisse contrairement à la matière écologique où on peut voir parfois la matière sur les fonds plus clairs.

Je conseille donc de prendre des fonds clairs en matière vinyle et les fonds foncés en matière écologique qui reflètent moins la lumière comme il n’y a pas de plastique dedans.

Tu as un choix assez fou sur la boutique, il y en a pour tous les genres et toutes les utilisations, du clair au foncé, au bois et au carrelage.

Ils sont tous à retrouver directement dans la boutique en page d’accueil.

Tu peux bien sûr aussi utiliser toute sorte de choses pour créer des fonds photo comme des planches de bois, des nappes en lin, du tissus… beaucoup de choix sont possibles.

Quelle vaisselle j’ai et où/comment je la trouve ?

La vaisselle est un élément très important en photographie culinaire. Forcement on présente tous les plats dans de la belle vaisselle et ça représente aussi une grande partie de notre style.

J’ai plusieurs types de vaisselles différentes suivant les shootings client/ perso.

Ma vaisselle « classique »

Par « classique », j’entends plutôt la vaisselle un peu passe partout que l’on utilise au début de son activité, qui peut aller avec tout. Je l’utilise pour les marques food qui veulent des créations où on se concentre plus sur le produit que sur la vaisselle, où il faut mettre en avant le produit plutôt zoomé, ce qui laisse moins de place au stylisme. Par exemple, quand je mets en avant un muffin coulant, un dessert ou du granola, le focus se fait plus sur le produit.

Cette vaisselle classique, on peut la trouver un peu partout dans les magasins de vaisselle comme HMhome, Galerie Lafayette, Degrenne, ZaraHome, Sostrene Grene, Monoprix, Casa, Hema… Pour débuter c’est très pratique et à petit/moyen prix.

Dans ce genre de vaisselle je prends plutôt des tons clairs, beige, gris… assez neutre pour aller avec tout.

Le problème avec ce genre d’accessoires c’est que tout le monde a les même, ce n’est donc pas interessant pour se démarquer.

snow white, fond photo béton gris pour photo culinaire
snow white, fond photo béton gris pour photo culinaire

Ma vaisselle en céramique

Passons à ma vaisselle préférée : la céramique, fait main par des artisans géniaux. C’est vraiment ce type de vaisselle que j’aime le plus! Elle est vraiment magnifique et permet vraiment de donner un gros plus à ses photos et un coté unique.

Le budget n’est pas du tout le même que pour la vaisselle classique des grands magasins. Ce sont souvent des pièces uniques, créées à la main (ce qui prend beaucoup de temps) et donc forcement, le prix est en conséquence.

Pour une petite assiette à dessert comptez environ 20/30€, cela peut monter jusqu’à même 40/50€ pour une grande assiette ou même 80€ pour un petit plat.

Voici quelques modèles avec lesquels j’ai shooté pour des clients ou pour moi :

J’ai découvert récemment sur Instagram, un collectif de céramistes français qui font ensemble des ventes quelques fois par année. Il y a beaucoup de pièces disponibles en même temps et créées par des céramistes différents dans une même vente. Je trouve ça vraiment cool de découvrir le travail de plusieurs artisans passionnés dans une seule et même place. Ce site s’appelle Minuit Céramique. C’est la bas que j’ai acheté mes trois assiettes bleu ciel de la céramiste @ln.boul .

La photo du milieu met en avant le travail de Laetitia Fauchère, une céramiste de talent qui vend ses créations sur Instagram et sur son site ici. Elle m’avait gentiment envoyé cette magnifique assiette que je n’arrête pas de prendre en photo!

Voici quelques céramistes français que j’aime beaucoup et dont le travail est juste magnifique :

(liste non exhaustive)

Grande assiette: @laetitia.fauchere , petite assiette noire : @leaguetta

Ma vaisselle vintage

Dernière classe de vaisselle selon moi, la vaisselle « vintage ». Ce type de vaisselle se trouve plutôt dans les greniers des grands-parents ou encore en brocante ou Emmaus par exemple.

Je trouve que cette vaisselle apporte vraiment de la poésie et des sentiments dans l’image. C’est la meilleure façon de raconter une histoire à travers son travail : utiliser des objets qui ont une histoire eux-mêmes.

Parmi la vaisselle vintage que j’achète, il y a bien sûr des petites assiettes style anglais comme sur la photo ci dessus (en vert), des couverts mats vieillis, des tasses et sous-coupes, vases…

J’ai aussi récupéré pas mal d’objets de famille comme des casseroles en cuivre, des montres à goussets, livres anciens vieillis, vieux appareils photos, des photos en noir et blanc de famille, des tasses de mon arrière grand-mère etc…

Si tu n’en trouve pas dans ta famille, alors tu peux bien sûr allez chez Emmaüs, chez des brocanteurs de ta ville mais aussi sur Instagram ou même le bon coin ou Esty, Sellency etc…

Voici quelques comptes de brocanteurs sur Instagram :

Et bien plus! Je ne me souviens pas de tous!

Et voila pour la vaisselle, je pense qu’on a fait le tour du sujet! J’espère que tu vas découvrir plein de nouvelles choses et de comptes Insta sympa !

Au début je n’ai bien sûr pas commencé avec tous ça mais j’ai acheté petit à petit. Maintenant, je privilégie vraiment la belle vaisselle de céramiste, quitte à en prendre moins. Je préfère la qualité à la quantité.

Mon logiciel de retouche

Le logiciel Lightroom

Sans surprise, j’utilise le logiciel Lightroom sur ordinateur pour retoucher toutes mes photos. Sache qu’il existe aussi une version gratuite sur le téléphone (android et apple).

J’ai aussi crée mes propres presets pour faciliter mes retouches et pour y passer moins de temps. Ils sont dispo ici si tu n’y connais rien et que tu veux retoucher tes photos plus facilement.

Mes 11 presets Lightroom (pour photos claires et lumineuses)

Mes 5 presets Moody pour Lightroom (pour photos sombres)

Si tu ne connais pas ce logiciel mais que tu veux en savoir plus, tout un module de ma formation sur la photographie culinaire est dédié à la retouche sur ce logiciel.

On voit ensemble comment retoucher tes photos avec ton style, comment apporter de la lumière à tes images mais aussi du contraste et des couleurs naturelles qui vont « réveiller » ta photo. On parle de comment ajouter de la vie dans ta photo et comment retoucher les photos claires mais aussi les photos sombres et moody, tout y est.

Ma formation photo culinaire

Dernière chose dont je vais te parler dans mon article, c’est de ma formation photo culinaire.

J’ai crée cette formation pour tous les débutants et les personnes au niveau intermédiaire, qui veulent améliorer leurs photos en 30 jours, trouver leur style, gagner confiance en leur travail et commencer à vivre de leur passion.

C’est un plan d’action sur 30 jours ( tu peux suivre la formation à ton rythme bien sur même si c’est plus que 30 jours), pour t’aider à passer à l’action et à prendre des photos plus professionnelles pour développer ton activité ou juste par passion!

Dans 5 modules de cours avec plus de 30 videos pré-enregistrées on va apprendre ensemble :

  • Module 1 : comment trouver son style, te fixer des objectifs. On parle aussi de mindset ici pour gagner confiance en toi et en ton travail.
  • Module 2 : partie technique sur le mode manuel et comment réussir ses photos en action etc..
  • Module 3 : Créer des images qui te plaisent. On va apprendre l’art de la composition, du stylisme et de la lumière.
  • Module 4 : la retouche avec le logiciel Lightroom en détail
  • Module 5 : plein de mises en scènes pas à pas pour voir concrètement comment je crée mes mises en scène et comment je les organise. Ce module est aussi dédié à l’argent, comment créer des factures légales, des devis mais aussi comment fixer ses prix.

Si tu veux plus d’information, une page de vente est en cours. Je te mets le lien bientôt. Par contre, pour voir le programme détaillé de la formation c’est par ici (déjà prêt).

La version bêta est déjà lancée avec 15 premiers testeurs. La version finale de la formation arrive début décembre 2021. Elle sera au prix de 497€ avec une promotion pour le lancement pendant une semaine.

Lancement de la formation la semaine du 6 décembre 2021 ! Il y aura une promotion de 100€ pendant une semaine (du 6 dec 2021 au 13 dec 2021). La formation reviendra donc à 397€ pendant seulement une semaine (paiement 1 ou 3 X) .

Tu peux déjà voir le avant/après d’une des testeuses de ma formation photo culinaire. Léa (@leadvd) a transformé ses photos, elle a gagné confiance en elle et réfléchis beaucoup plus à la construction de son image et aux émotions qu’elle veut transmettre à travers son travail.

Elle a fait un travail de dingue, a été motivée et s’est donnée les moyens de réussir… et on peut dire qu’elle a réussi ! Sa vidéo témoignage est juste après. Je t’invite à la regarder si la formation t’intéresse.

Vidéo témoignage de Léa qui a suivi la formation en version bêta.

Voir le programme de formation

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout! j’espère qu’il t’a plu!

Tu connais maintenant tous mes secrets sur la photographie culinaire, du matériel aux accessoires !

Si tu as d’autres questions, on se retrouve en commentaires ou directement sur Instagram @pastryandtravel !

Belle journée!

Justine

Pin cet article sur Pinterest :

tout mon matériel sur la photographie culinaire

9 Commentaires on "Guide complet du matériel pour la photographie culinaire."

  1. Patricia
    25 novembre 2021 Répondre

    Merci pour ton article très intéressant. Bonne soirée

  2. Ln boul
    25 novembre 2021 Répondre

    Quel article !! Bon, la partie technique je n'y connais rien mais c'est fou de voir l'envers du décor... J'adore.
    Et quel honneur de faire partie de la sélection céramique !
    Merci mille fois 🙏🏻😊

    • Justine
      29 novembre 2021 Répondre

      Ohh merci beaucoup !!! j'aime beaucoup ton travail donc normal que tu y sois :)

  3. Marie
    26 novembre 2021 Répondre

    Merci beaucoup pour toutes ces informations importantes à chaque débutant ou pas...toujours un Plaisir de te suivre. Bonne soirée.

  4. Christel
    26 novembre 2021 Répondre

    Merci pour ton article très complet et intéressant. J'y reviendrai je pense au fur et à mesure de ma progression en photo culinaire... Je suis pour l'instant la formation de Mélanie ;-) mais ai adopté tes fonds!

  5. Julie
    26 novembre 2021 Répondre

    Merci pour ce guide complet! C'est génial comme à chaque fois :-) ! J'ai une question concernant l'écran que tu utilises quand tu fais les retouches sur lightroom. Est ce un modèle spécifique dédié à la photo ? Est ce que tu le (re)calibre souvent?

    • Justine
      29 novembre 2021 Répondre

      hello, j'utilise mon max book pro il est bien pour ça mais je ne l'ai pas calibré ^^ il rend bien les couleurs .

Un commentaire ?

Votre email ne sera pas affiché. Les champs marqués par un * sont requis

Laisser un commentaire