Le Guide Complet de la Photographie pour Restaurant

Le Guide Complet de la Photographie pour Restaurant

16 octobre 2020 By 5 article photo
photographie culinaire pour les restaurants le guide complet

Bienvenue sur ce nouvel article dédié à la photographie culinaire de restaurant. En tant que photographe, on peut être amenés à réaliser plusieurs types de prestations, dont la photographie en restaurants.

Suite à mes stories sur Instagram où je vous racontais mon expérience pendant un shooting photo dans un super restaurant à Annecy, vous avez été beaucoup à me poser des questions.

Je me suis dit que ça serait bien de vous écrire un article entier sur ce sujet.

Pourquoi les restaurants devraient tous avoir un compte Instagram avec de belles photos?

La photographie culinaire en restaurant est de plus en plus populaire notamment grâce aux réseaux sociaux. Les clients restaurateurs voient de plus en plus un avantage considérable à mettre en avant leur établissement sur les réseaux et notamment Instagram.

De belles photos permettent de donner envie aux futurs clients et ainsi de faire découvrir le restaurant aux utilisateurs de ces plateformes. C’est un peu comme un menu imagé disponible à tout moment sur Internet, ou une carte de visite qui donne envie.

On a tous déjà regardés les comptes Instagram de restaurants pour voir un peu ce qu’ils proposent.

Dans mon cas, je regarde souvent les réseaux pour comparer les restaurants et me donner envie. C’est donc très important d’avoir une page active avec de jolies photos à regarder.

Les photos de l’établissement publiées régulièrement sur Instagram peuvent considérablement augmenter la visibilité de celui ci. Cela peut créer un effet de « buzz » avec la venue de nombreux clients. Par exemple, voici un compte Instagram de restaurants qui proposent des brunchs qui cartonnent à Paris.

Mes expériences de shootings photo en restaurant

D’habitude j’ai plutôt tendance à pendre des contrats de photographie culinaire qui sont réalisables dans mon studio. Je préfère travailler avec mon matériel, ma lumière et un endroit que je connais : ma zone de confort.

Aller dans un restaurant et photographier les plats dans une ambiance etc… était assez intimidant pour moi. C’est pourquoi j’ai souvent décliné toutes les propositions par « peur » de ne pas réussir.

Je n’avais aucune idée du matériel qu’il fallait prendre ou même de comment procéder. Je te rassure, ça c’est fait progressivement au fur et à mesure du temps et des expériences.

J’ai déménagé il y a maintenant un an a coté d’Annecy, en Haute Savoie. C’est après ce déménagement que j’ai voulu découvrir de nouveaux endroits et restaurants. Grâce à ma page Instagram, j’ai reçu une proposition de travail dans un restaurant où j’étais allée mangé – Haven – et qui avaient remarqué mon travail.

Mon premier shooting pro dans un restaurant – Haven Annecy

Comme je l’avais dit au début de l’article, j’ai souvent décliné toutes les demandes de shootings. Cette fois ci, c’était différent. J’ai donc reçu la demande du restaurant où j’étais déjà allée – le Haven à Annecy. J’avais adoré leur carte et le cadre était vraiment très sympa. Les restaurateurs très gentils aussi et je me suis donc dis pourquoi pas (et j’ai bien fais!).

On a planifié la date du shooting et on s’est mis d’accord sur la liste des plats à photographier pendant la demi-journée. Une grosse séance pour une première fois mais j’avais hâte d’y être pour voir comment ça allait se passer.

Quand je suis arrivée il a fallu que je prenne mes marques et que je trouve le meilleur endroit pour prendre les photos. Dans un restaurant, il fait souvent sombre et la lumière est jaune si on n’a pas d’accès à l’extérieur. Il faut donc bien évaluer le meilleur endroit pour prendre les photos. On peut essayer plusieurs sets pendant la séance.

Pour ce premier essais, je dirais que tout s’est bien passé. C’était fatiguant mais j’étais contente d’être un peu sortie de ma zone de confort en acceptant ce nouveau challenge. Ce que j’ai bien aimé aussi c’est le fait de parler aux clients, de parfois les « embaucher » comme modèle avec leur accord. C’était très fun! Ça change aussi beaucoup des moments seul en studio.

Les contraintes de la photographie en restaurant

Bien sûr, ce type d’exercice est plus compliqué que de prendre de jolies photographies culinaires réfléchies et pensées pendant une heure devant son set en studio.

Dans un restaurant, il faut s’adapter à la lumière jaune et au manque de lumière parfois. Il y a beaucoup d’ombres sur les photos et les couleurs ne rendent pas toujours bien.

Beaucoup de plats à shooter en une demi journée. Il faut donc réfléchir un peu en amont à une mise en scène et faire surtout avec les éléments à disposition au restaurant.

Il est possible d’emporter des accessoires, fonds photo ou autres mais le plus souvent, c’est l’ambiance du restaurant qu’il faut faire ressortir. Je ne suis pas trop pour ramener tout un tas d’objets qui au final, ne ressembleront pas à l’image de l’établissement.

Il y a de très beaux endroits dans chaque restaurant, il faut donc les trouver 🙂 .

Parfois pendant un shooting le service est en train de se faire, il peut donc y avoir des clients qui mangent juste à coté. Il faut aussi faire son travail mais sans pour autant déranger les clients qui sont venus passés un bon moment. Choisissez un jour où il y a moins de monde.

Comment se déroule un shooting photo en restaurant ?

1- La préparation en amont

Quand la personne te contacte pour commencer un contrat, il faut chercher à savoir quels types de photos il ou elle souhaite. Ça peut être des photos culinaires de plats sans décoration ni stylisme par exemple pour un menu ou au contraire, des photos avec les plats dans une ambiance.

Détermine donc au début qu’est ce que tu vas avoir à faire pendant ce shooting. Personnellement je préfère faire des photos d’ambiance avec des mise en scène de plats. C’est plus fun, mais ce n’est pas toujours ce dont les gens ont besoin.

On se met d’accord ensuite sur l’ambiance à donner aux photos. Par exemple, si c’est un shooting photo destinés à l’automne, on sera plutôt dans une ambiance cosy, automnale avec des plats réconfortants. Si quelques photos sont faites dehors, on peut ajouter des plaids ou des modèles avec un pull etc…

Vient ensuite la réalisation du devis. Je pars souvent sur un forfait avec soit une demi-journée sur place (4 heures) soit la journée et donc 8h. Prévoir aussi le déplacement dans le devis, les heures de retouches ensuite et la cession des droits photo. Je fais un pack avec tout pour un prix fixe.

2- La journée du shooting au restaurant

Première étape, préparation du matériel photo et choix du set avec la zone qui a la plus belle lumière naturelle ou l’endroit le plus cosy suivant les besoins.

Mise en place du set. Je commence souvent par placer des assiettes vides dans l’espace de shooting pour voir comment ça rend. Lorsque j’ai fais pas mal d’essais, la cuisine envoie les premiers plats à photographier.

Attention : certains plats peuvent avoir un aspect visuel correct uniquement quelques minutes. Ex : les sauces peuvent se déliées etc… il faut donc prévoir le bon timing pour les plats de ce type. Les plats qui durent plus longtemps peuvent être photographier à n’importe quel moment.

Shooting des différentes photos avec l’aide de modèles (ou non). J’aime beaucoup quand la photo a un aspect vivant, et donc je privilégie les photos en présence de personnes. Mais je fais aussi quelques fois des photos des plats zoomés etc où il ne nécessite pas l’ajout de modèles. Je vais reparlé des modèles après car j’ai eu pas mal de questions dessus.

Fin du shooting lorsque tous les plats ont été photographiés au restaurant et quand tous les visuels ont été validés par le client.

Rangement du matériel et enfin une petite pause nourriture parfois haha!

L’avantage de prendre des photographies culinaires au restaurant c’est qu’il y a beaucoup de restes que l’on peut déguster ensuite ou prendre chez soi haha!

Le matériel pour les photographies culinaires en restaurant

Mon matériel pour les shootings photo au restaurant : l’appareil photo

Je prends mon matériel habituel, c’est à dire mon appareil photo : un canon 6D mark II ainsi que deux objectifs.

Pour les objectifs j’aime bien en avoir deux : un zoom et un focal fixe. Le zoom permet d’ajouter de la facilité lorsqu’on passe d’une scène à l’autre mais à une ouverte qui commence à 5,6. Il peut donc faire des photos avec moins de flou d’arrière plan que la focale fixe.

J’utilise un objectif zoom 24-105mm de chez canon pour les grandes tables prises de haut, les grosses mises en scène en flatlay c’est plus pratiques.

J’utilise la focale fixe 50mm 1.8 pour les photos de plats zoomés, les photos de 3/4 ou de face. Le flou d’arrière plan est plus joli avec une ouverture de 1.8 que de 5.6. Cela crée des photos plus professionnelles et agréables à regarder et à retoucher ensuite. La qualité est meilleure avec cet objectif mais le point négatif c’est qu’il faut avoir plus de recul. Pour les photos prises de haut avec la table en bas ce n’est pas possible.

Ces deux objectifs sont complémentaires. Il est aussi possible d’utiliser un objectif 24-70 par exemple.

Autre matériel pour les shootings en restaurant

Possibilité d’apporter un trépied mais comme je fais beaucoup de photos en bougeant à différents endroits je n’ai pas trouvé nécessaire de l’emporter. Je l’avais pris pour le premier mais je ne l’ai pas utiliser.

Lien de mon trépied

Un kit de lumière artificielle. Si la lumière du restaurant est mauvaise, cela peut être très utile. J’ai pris mon kit deux lampes pour mon dernier shooting en automne où la lumière était faible. J’ai utilisé une lampe pour éclairer un coté de la table.

Pour la lumière artificielle, j’ai écris un article avec le détail de mon kit juste ici.

Lien du kit de lumière utilisé

Fonds photo – On peut aussi parfois emporter des fonds qui peuvent être utiles pour les photos de plats seuls ou une mise en ambiance particulière pour un évènement par exemple. J’utilise les fonds de la boutique pour ça et c’est très pratique. Tous les choix sont juste ici : fond photo – pastryandtravel.

Faut-il venir accompagné de modèles (personnes) pour les photographies en restaurant ?

Comme je l’ai dis précédemment, j’aime beaucoup faire des photos avec de la présence humaine sur la scène. Cela apporte de la vie et un aspect plus réel.

Deux possibilités simples

Vous pouvez venir avec des ami(e)s / copines(ains) qui vous accompagneront pendant la séance photo. Cela permet de passer un bon moment et ça fera plus naturel sur les photos. Point négatif : le shooting peut durer très longtemps, alors il faut être patient. Il faut aussi avoir des amis disponibles pendant le créneau, pas toujours le cas.

Dans mon cas, les gérants du restaurant (Haven) ont demandé a des clients fidèles de passer quelques heures pendant le shooting pour qu’on ai des photos sympas. Une bonne idée pour permettre aux clients fidèles de mettre en avant le restaurant qu’ils aiment et en plus de manger un plat au passage 🙂

Point positif et négatif : les clients ne restent pas pendant tout le shooting donc c’est moins long pour eux mais en échange il faut faire un maximum de photos pendant qu’ils sont la 🙂

Je trouve que c’est un très bon compromis et tout le monde est content.

Engager des modèles

La dernière solution serait d’engager des modèles pour le shooting. Il faudrait donc prévoir un budget plus important. Je n’ai pas testé cette méthode et je ne peux donc pas vous en parler plus.

Comment démarcher les restaurants ?

Dernière question que l’on m’a posée sur Instagram, le démarchage. Cela revient souvent alors je vais faire une partie ici.

Comme expliqué plus haut, je n’ai pas démarché les restaurants pour y travailler mais ils sont venus à moi grâce à mon compte Instagram. D’où l’importance de faire voir son travail sur les réseaux sociaux, cela permet de rendre visible les photos qui peuvent intéresser les restaurants ensuite.

Première méthode pour trouver des clients restaurateurs

Tout le monde n’a pas autant de visibilité sur les réseaux, il y a donc une autre solution. Tu peux aller directement manger au restaurant que tu aimes ou où tu souhaites shooter. Ça permet à la fois de découvrir le restaurant, l’ambiance, la lumière du lieu et de connaitre un peu les patrons. Si tu vas manger là bas, tu peux aussi par exemple prendre quelques photos du lieu et du plat avec ton appareil photo.

Si tu arrives à sympatiser avec les gens, pourquoi pas leur parler du fait que tu es photographe et que tu aimes beaucoup le lieu. Tu peux aussi faire voir les photos réalisées pendant le repas.

Il faut aussi bien sûr montrer les avantages d’avoir de belles photos : hausse de la visibilité du resto, meilleure image, réutilisation des images sur leur site pour donner envie, et forcement plus de clients. Avoir une notoriété sur Instagram pour un restaurant est très important à l’échelle de la ville, cela peut significativement augmenter le nombre de clients.

Si tu ne peux pas aller directement au restaurant en question, tu peux peut être tout simplement les contacter par mail ou par Instagram pour qu’ils voient ton travail. Ils seront peut-être intéressés pour des photos plus tard et le fait qu’ils gardent ton contact, te donne plus de chance.

Deuxième méthode : le bouche à oreille.

Le premier contrat est le plus dur à avoir, car ensuite il y a du bouche à oreille qui se met en place. Suite à mes shootings, j’ai souvent des clients qui m’envoient des messages pour voir si on peut travailler ensemble. Poster les photos des précédents shootings sur ta page permet de voir quels types de photos tu peux réaliser pour un autre client.

Souvent, les restaurants d’une ville se connaissent un peu entre eux. Si un autre restaurant à remarquer ton travail sur le compte Instagram d’un autre, il peut aussi être intéréssé. Cela se fait petit à petit.

J’espère que cet article a pu t’aider dans la découverte de la photographie culinaire pour les restaurants. Ce n’est pas toujours facile au début de se lancer car c’est vrai que ça peut faire peur. Mais petit à petit un porte-feuille clients se constituera tout seul.

Le plus compliqué c’est de trouver le premier client ensuite le réseau et le bouche à oreille facilitera les choses.

Si tu as encore des questions après avoir lu cet article, n’hésite pas à laisser un commentaire avec ta question et j’y répondrais rapidement. Tu peux aussi venir me parler en privé sur Instagram où je suis très présente.

Si tu veux plus d’information sur la photographie culinaire en général mais aussi le démarchage, comment trouver des clients, n’hésite pas à t’inscrire à la newsletter hebdomadaire ! C’est totalement GRATUIT !

Je t’envoie un mail par semaine avec un sujet précis pour t’aider à développer ton activité et vivre de ta passion 🙂

Inscription à la newsletter juste ici

A bientôt pour le prochain article ou à la semaine prochaine dans la newsletter !

Belle journée,

Justine X Pastryandtravel


Article récents

5 Commentaires on "Le Guide Complet de la Photographie pour Restaurant"

  1. Chez Amely
    16 octobre 2020 Répondre

    Excellent article, très complet avec pleins d'astuces à appliquer ! Bravo également pour les photos, j'adore :)

  2. Violette Castex
    16 octobre 2020 Répondre

    Super intéressant ! ton contenu est vraiment très inspirant et motivant !

  3. Laura VGP
    17 octobre 2020 Répondre

    Super article complet, merci Justine !

  4. Catherine
    17 octobre 2020 Répondre

    Merci pour ce super article très complet!

  5. @nouha_garden
    13 novembre 2020 Répondre

    Pour mettre en avant ton travail d'un shooting effectué dans un restaurant, est ce que tu le partages sur Intagram ?

Un commentaire ?

Votre email ne sera pas affiché. Les champs marqués par un * sont requis

Laisser un commentaire